Le SIARCE

Rôle et missions : SIERE et Délégation

Qui fait quoi ? Rôle et missions entre le SIERE et le Délégataire.

Le Syndicat d’eau potable

Syndicat des eauxLe Syndicat est propriétaire de l’ensemble du parc, réseau et sites de production, etc., jusqu’au compteur, non inclus.

Le Syndicat est tenu, avec le patrimoine qui lui appartient, au nom des communes, de produire et distribuer l’eau potable. Mais pour être à son tour plus efficace, le Syndicat n’ayant pas nécessairement le savoir-faire technique complexe que cela peut représenter dans toutes les étapes de la chaîne de traitement, il a décidé de recourir à une Délégation de Service Public (DSP), auprès d’une entreprise privée.

Le mode de gestion en DSP signifie en clair :

“Veuillez en mon nom, produire, distribuer de l’eau potable à “mes abonnés” qui sont “vos clients” 365 jours par an, tout au long de la durée de la Délégation et entretenir le patrimoine que nous vous mettons à disposition pendant la durée de la Délégation… et nous le restituer en l’état au terme du contrat”.

Le Syndicat “suit” la délégation :
- il s’assure que la mission confiée au délégataire est correctement accomplie
- il accompagne le délégataire dans les orientations pour s’assurer que les choix qui sont proposés par celui-ci sont cohérents et conformes à l’attente de l’exécutif, tant dans le cadre de l’entretien que du renouvellement afin de faire des choix par rapport à une priorisation.
- le délégataire dans le cadre de sa mission a un rôle d’optimisation de l’exploitation. Il lui arrive lors des échanges que nous avons quotidiennement avec lui de recommander différents axes de travaux pour permettre au Syndicat d’avoir toujours le process d’exploitation le plus efficient, en adéquation avec la réglementation et les coûts d’exploitation.
- le choix du délégataire est important : il doit représenter une force de proposition significative dans le cadre de l’optimisation du patrimoine
- le Syndicat lui-même a la vocation et la responsabilité de la décision entre les options proposées par le délégataire. Il a un rôle d’arbitrage sur le fait d’optimiser et d’exploiter l’outil mis en place.


Le délégataire VEOLIA

VeoliaVEOLIA intervient dans le cadre de la Délégation de Service public qui lui est confiée par le Syndicat.

Le délégataire effectue l’ensemble des activités techniques d’entretien et de maintenance du patrimoine au titre de l’exploitation et de la distribution d’eau potable.

C’est aussi lui qui assure l’édition et la distribution des factures. Il a dans ce cadre également la responsabilité de la gestion de la clientèle.

Qu’en est-il du quotidien de l’exploitation ?

Cela consiste en un ensemble d’actions complexes et coordonnées pour garantir le fonctionnement 24h/24h du service et apporter aux clients une qualité de service irréprochable.

VEOLIA Eau met en œuvre à ce titre deux types d’interventions :

• des opérations programmées d’entretien, maintenance, réparation ou renouvellement, définies grâce à des outils d’exploitation, analysant notamment les risques de défaillance,

• des interventions non programmées (urgences ou crises) qui nécessitent une réactivité maximale de ses équipes et qui, avec l’aide de procédures d’intervention parfaitement décrites et expérimentées, permettent en particulier que les coupures ou manques d’eau restent l’exception.

La réalisation de ces interventions peut conduire à faire appel à des moyens mutualisés et aux équipes régionales et nationales d’experts.

Outre le suivi permanent de l’exploitation et de l’entretien, le délégataire assure le service d’astreinte.

Il peut être mobilisé sur simple appel au Centre Service Clients. A ce numéro, 7 jours/7 et 24h/24, un interlocuteur est à la disposition du Syndicat pour prendre en charge toute demande d’intervention ou pour nous renseigner sur la nature et la localisation des incidents en cours de traitement sur notre Syndicat.

Le délégataire met aussi à disposition un ensemble de fonctions supports dans de nombreux domaines :
- la clientèle
- la maîtrise technique et l’aide à l’exploitation
- la qualité, la sécurité et l’environnement
- les ressources humaines et la formation
la finance
- l’informatique technique et de gestion
- la communication